Projet de recherche du programme Priorité aux familles

Le Centre de recherche sur les services éducatifs et communautaires (CRSEC) de l’Université d’Ottawa, la Ville d’Ottawa et le Centre de santé communautaire Pinecrest-Queensway collaborent actuellement à un projet de recherche sur le programme Priorité aux familles. Dirigé par une équipe de recherche de l’Université d’Ottawa [1], ce projet de deux ans est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada.

Le programme Priorité aux familles vise à pallier l’augmentation marquée, depuis 2006, du nombre de familles sans abri et de la durée de leur séjour dans les centres d’hébergement. Rien qu’en 2010, 832 familles se sont retrouvées en maison d’hébergement, y demeurant en moyenne 72 jours. Ces familles sont aux prises avec des cycles répétés de marginalisation, de problèmes de santé et de pauvreté qui, trop souvent, rendent difficile, voire impossible, le maintien d’un domicile stable. Au-delà de son objectif principal, soit de s’attaquer au problème de l’itinérance à Ottawa, le programme Priorité aux familles présente également un fort potentiel de recherche. En effet, jusqu’à maintenant, les familles sans abri ont fait l’objet de beaucoup moins d’études que les personnes itinérantes, particulièrement au Canada. Ainsi, le projet de recherche Priorité aux familles, menées en parallèle au programme du même nom, permet d’étudier ce type d’intervention innovante en action.

L’étude porte sur des familles sans abri actuellement prises en charge par le réseau des refuges pour familles d’Ottawa (et qui habitent soit dans un refuge, soit dans un des motels faisant partie du réseau), alors qu’elles effectuent une transition vers un logement permanent dans leur communauté. L’équipe de recherche vise à en apprendre davantage sur la réalité de ces familles, notamment les difficultés auxquelles elles font face et les initiatives qui contribuent à faciliter, ou non, leur transition vers une résidence permanente.

La recherche vise également à déterminer comment les divers aspects du programme contribuent à appuyer les familles dans leur transition critique vers un logement permanent, dans le but de leur fournir la stabilité et le soutien nécessaires pour faciliter leur intégration dans la communauté. Ainsi, les conclusions de l’étude permettront à l’Université, au réseau de refuges et aux responsables du programme Priorité aux familles de déterminer les meilleures façons d’appuyer les familles sans abri.


[1] L’équipe de recherche est composée de John Sylvestre (chercheur principal), Tim Aubry et Catherine Lee du Centre de recherche sur les services éducatifs et communautaires de l’Université d’Ottawa, et de Madeleine Anderson, Coordonnatrice de la recherche.