FAQ

*(le masculin est employé ici comme neutre et représente les deux genres.)

1. Qu’est-ce que le programme de mentorat professionnel ?

Réponse : Le programme de mentorat professionnel est un programme de mentorat en milieu de travail qui jumelle des professionnels formés ayant des incapacités avec un employé du CSCPQ pour un placement non rémunéré de trois mois.  Le programme a pour objet :

  • de donner aux participants une opportunité unique d’acquérir une expérience de travail directe dans un environnement professionnel.
  • de fournir aux participants l’occasion de développer des réseaux sociaux et professionnels.
  • de pratiquer et d’améliorer les compétences et habiletés de leur champ d’expertise.

2. Qu’est-ce qu’un facilitateur de programme ?

Réponse : Le facilitateur du programme de mentorat professionnel vous mettra en liaison avec le programme.  Le facilitateur de programme jumelle le participant avec le mentor et le placement, donne une orientation au début du placement, et soutient tous les mentors et participants tout au long du placement.  Le facilitateur organise les événements de reconnaissance et anime les réunions de soutien par les pairs à l’intention des mentorés.

3. Qu’est-ce qu’un mentoré ?

Réponse : Un mentoré est un professionnel formé ayant une incapacité, qui a été accepté dans le programme à travers un processus d’entrevue et qui a été jumelé avec un membre du personnel du CSCPQ.

4. Qu’est-ce qu’un mentor ?

Réponse : Un mentor est un membre du personnel du CSCPQ expérimenté qui a été jumelé en fonction de son champ d’expertise.

5. Quels sont les critères pour qu’un placement soit considéré un succès et reçoive le certificat attestant qu’il a été complété ?

Réponse : Un certificat du programme attestant qu’un placement a été complété est accordé quand l’un des cas suivants se produit :

  • Le participant a complété 144 heures de placement et a assisté aux réunions et aux ateliers obligatoires de soutien par les pairs.
  • Le participant a trouvé un emploi dans son champ d’expertise (à tout moment pendant le placement).
  • Le participant a été accepté dans un programme académique pour poursuivre des études ayant trait à son développement professionnel et à sa carrière.

6. Pendant combien de temps conservez-vous les demandes d’inscription qui n’ont pas été choisies pour le placement ?

Réponse : Les demandes d’inscription sont conservées en dossier pour une durée de 6 mois.

7. La participation au programme de mentorat professionnel garantit-elle mon emploi au CSCPQ ou à une autre organisation ?

Réponse : Le programme ne garantit pas un emploi au CSCPQ ni à une autre organisation.  Le programme de mentorat professionnel offre l’unique opportunité d’acquérir une expérience de travail dans un environnement de travail réel, dans le champ d’expertise du mentoré, ainsi que l’opportunité de développer des réseaux professionnels et sociaux.  Si toutefois vous êtes intéressé/e à poser votre candidature pour un poste au CSCPQ, vous pouvez le faire via le site Web du Centre, dans la section carrière.  Tous les postes vacants sont affichés là.

8. S’attend-on à ce que les mentors fournissent du soutien à l’emploi sous la forme de stratégies de recherche d’emploi et de rédaction de curriculum vitae et de lettre de couverture ?

Réponse : Non, les mentors ne sont pas obligés d’offrir du soutien pour la rédaction de curriculum vitae et de lettres de couverture.  Les Services d’emploi du CSCPQ offrent des ateliers de rédaction de curriculum vitae, des ateliers sur les entrevues et des soutiens à l’emploi qu’on vous encourage à suivre.  Le facilitateur de programme offre également du soutien en développement de carrière lors des réunions de soutien par les pairs.  Mais les mentors possèdent des connaissances précieuses sur leurs champs d’expertise et on recommande fortement le retour d’information et le guidage.  Les mentorés demandent généralement une opinion de retour d’information alors qu’ils continuent à travailler à comprendre leur champ d’expertise et à savoir quels à postes leurs compétences sont le mieux adaptées.  Il est recommandé de soutenir le mentoré dans les domaines où le mentor se sent confortable à soutenir, à fournir un retour d’information clair, et à référer le mentoré à contacter le facilitateur de programme pour obtenir du soutient et un retour d’information additionnels.

9. Comme mentoré, que se passe-t-il une fois que j’ai terminé mes 3 mois de placement ?

Réponse : Quand vous finirez le placement de 3 mois, vous passerez une entrevue de sortie.  Un certificat attestant que vous avez terminé le placement vous sera remis et il y aura une célébration réunissant tous les participants et leurs mentors.  Selon votre choix personnel, vous voudrez peut-être continuer comme bénévole au CSCPQ ou poursuivre différentes options dans différents organismes selon les opportunités qui se présentent et votre intérêt personnel.

10. Le placement est de 12 heures par semaine pour une durée de 3 mois. Pouvons-nous étendre les 12 heures comme nous le voulons pendant la semaine ?

Réponse : Oui, vous et votre mentor pouvez discuter des heures et faire un horaire qui fonctionne pour les deux.

11. Comme mentoré, puis-je faire des demandes pour des emplois différents pendant la durée de mon placement ?

Réponse : Oui, vous pouvez faire des demandes d’emploi à n’importe quel moment de votre placement.

12. Le mentoré peut-il faire plus que 12 heures par semaine ?

Réponse : La question doit être discutée avec le mentoré et le facilitateur de programme pour définir comment les objectifs du placement seront atteints.

13. Qui met en place le poste ou l’espace de travail pour le placement ?

Réponse : Le mentor fera les arrangements pour l’aire de travail selon les besoins particuliers du programme dans lequel se situe le placement.  Le mentoré devrait discuter de tous les besoins d’accommodements avec le facilitateur du programme avant le début du placement, de façon à ce que le facilitateur de programme informe le mentor et que celui-ci puisse faire les arrangements nécessaires.  Également, lorsque nécessaire, le facilitateur de programme fournit les badges nécessaires pour avoir accès à l’édifice du site principal du CSCPQ.

14. Comme mentoré, j’aurai de la difficulté à me rendre aux réunions de soutien par les pairs ; puis-je quand même participer au programme ?

Réponse : Les réunions de soutien par les pairs, les ateliers et la formation sont une composante vitale de l’ensemble de l’expérience de mentorat et sont obligatoires.  Les réunions facilitent la réflexion de vos compétences et de vos expériences, vous connecte avec le reste du groupe et au personnel du programme.  Si vous n’assistez pas aux réunions de soutien par les pairs, aux ateliers et à la formation, votre expérience de programme sera gravement limitée et pourrait avoir pour résultat un placement non complété.

15. Quand ont lieu les réunions de soutien par les pairs ?

Réponse: Les réunions de soutien par les pairs ont lieu toutes les 2 semaines, au CSCPQ, et les dates seront déterminées au début du placement.  Gardez cela à l’esprit quand vous planifiez votre horaire.

16. Le CHCPQ paiera-t-il pour des ateliers et de la formation particuliers auxquels le mentoré aimerait assister ?

Réponse : Non.  Mais le mentoré recevra une formation particulière dans le cadre du programme ; tous les autres ateliers ou toute autre formation auxquels le mentoré aimerait assister ne seront pas couverts.  Si la chose est exigée par le programme dans lequel le mentoré a été placé, il appartiendra au mentor et/ou au facilitateur de programme de prendre la décision sur la base des fonds et de la formation disponibles.

17. S’il y a des difficultés avec votre mentor ou votre mentoré, comment peut-on résoudre la situation ?

Réponse : Vous devriez tout d’abord approcher votre mentor ou votre mentoré d’une façon respectueuse et calme pour exprimer vos préoccupations.  Essayez d’offrir différentes alternatives pour solutionner la situation.  Si vous ne vous sentez pas confortable de le faire ou si la difficulté reste sans solution, contactez le facilitateur du programme.

18. Quel est le processus pour garantir la confidentialité et l’information privée de nos clients quand nous avons un mentoré qui travail avec nos programmes ?

Réponse : Chaque participant a passé par un processus composé d’une entrevue, d’une vérification de références personnelles et d’une vérification de dossiers de police.  Ils ont aussi signé toute la documentation ayant rapport avec la protection de la vie privée et la confidentialité exigée par le CSCPQ.

19. Je prévois prendre quelques semaines de vacances ; puis-je quand même participer au programme ?

Réponse : Oui.  Les gens prennent du temps de congé, prévu ou non, ces choses arrivent.  Le programme est conçu pour offrir de la flexibilité pour le mentor et le mentoré aussi.  Le temps manqué peut être compensé en allongeant le placement de quelques heures ou quelques semaines à la fin.  Au bout du compte, il incombe au mentor et au mentoré de tirer le meilleur parti du programme.

20. Le programme de mentorat professionnel offre-t-il du soutien pour les coûts de transports ?

Réponse : Le programme de mentorat professionnel ne prévoit pas de transport qui permette aux mentorés de se rendre à leur placement.  C’est la responsabilité du mentoré d’assurer son transport aller-retour à son lieu de placement et à celui des réunions de soutien par les pairs qui ont lieu à toutes les deux semaines.

21. Comme mentoré, j’ai besoin de soutien supplémentaire pour compléter mon placement ; à qui puis-je parler ?

Réponse : Si un mentoré a besoin de soutien supplémentaire pour compléter son placement, il peut discuter des soutiens dont il a besoin avec le facilitateur de programme avant le début de son placement.  Également, si le mentoré a le sentiment, en tout temps durant le placement, qu’il a besoin de soutien supplémentaire, il est encouragé à en parler avec le facilitateur de programme le plus tôt possible, de façon à ce que des accommodations puissent être faites pour assurer le succès du placement.